Les choses que j’ai apprises

Au cours du mois dernier, il y a toujours eu un petit quelque chose que j’ai appris! J’ai appris que les émotions, il faut les vivre. Normalement, le choc émotionnel dure 90 secondes. J’ai appris que c’était correct de vivre l’émotion. Que ce soit la colère, la tristesse, l’angoisse, la peur. Il faut savoir redescendre. OK, on peut pleurer pendant dix minutes, mais il est inutile de faire un drame. Oui, on peut se  »crinquer » en parlant d’un sujet qui nous tient particulièrement à coeur. Oui, on peut péter les plombs après sa meilleure amie qui nous a menti. Oui, on peut pleurer sa vie quand notre amoureux nous quitte.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      

J’ai appris à bien gérer mes émotions. Je sais qu’il faut redescendre et se mettre une limite. Genre se dire: OK, demain est un autre jour. Je sais que parfois, je peux pleurer ma vie pour un affaire de rien du tout. J’ai appris avec le temps à mieux gérer mes émotions et travailler ma façon de voir l’ampleur de la situation. Parfois, c’est difficile à faire, je l’avoue. Mais on peut le faire! Oui, on peut!

Je parle souvent au téléphone avec ma grand-mère. Parfois, je lui dis que je suis déçue de moi. J’ai déjà pleuré ma vie pendant 5 minutes. Elle m’a dit qu’il fallait que je vois le bon côté des efforts que j’avais faits. Autrement dit, je devais voir la lumière à l’autre bout du tunnel. Et je suis ses conseils. J’aime beaucoup sa façon de voir les choses. 

Je peux dire à mon père que je suis déçue de moi, à lui aussi. Il me conseille d’appliquer les conseils de ma psy, je lui dis que je fais tout, et je pleure, parfois. Il me dit de ne pas en faire une montagne, de continuer. Il fait son travail de parent, c’est-à-dire m’encourager. 

J’ai appris que je ne devais pas tout faire sur un coup de tête. Quand j’ai une idée, je dois faire la chose que j’ai en tête, dans le bon sens du terme. Comme par exemple, je peux dire que je vais aller à La Voix car c’est mon rêve, je me fixe une date et je fais tout pour être capable de le faire la date même. Mais je suis déçue car je n’ai pas respecté mon rythme. OK, c’est bien beau d’avoir des rêves, mais je dois laisser le temps suivre son cours. Minute après minute. Jour après jour. Ma mère me dit cette phrase, que ma grand-mère disait : Un jour à la fois. Oui, je suis consciente que mes projets sont bons, mais je dois vivre ça au jour le jour, selon mon état de santé, mes moyens financiers, la fin de mes études.

Pour terminer, on apprend tous les jours. On y croit pas toujours, mais moi j’y crois. J’ai beaucoup appris. 

Gabriella 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s