Merci pour tout l’mal que tu m’fais.

Hey toi,

Oui toi! J’veux juste te dire à quel point tu m’blesses. À quel point tu m’fais souffrir chaque osti d’jour.

Maintenant, grâce à toi, j’ai l’impression que j’mérite de m’faire du mal.

J’suis anxieuse. Toujours anxieuse. Toujours mal dans ma peau. Toujours triste ou presque.

J’ai rechuté. Une grosse rechute.

Advertisements

Chère mère

Chère mère,

J’veux juste te dire que t’es vraiment pas le genre de mère que toutes les petites filles rêves d’avoir. T’es pathétique. Tu m’a abandonnée et négligée tout au long de mon enfance. Tu as un chouchou et tu me renies. Ça, ça fait longtemps que j’le sais. Ça fait longtemps que j’voulais t’le dire. Tu me traites mal. Et c’est ton plaisir coupable. À 1 an, je pleurais car tu m’as abandonnée une semaine de temps. À l’âge de 7 ans, tu m’as crachée dans face à ma fête. LE JOUR DE MA FÊTE. Tu m’as même tirée les cheveux, traînée par terre, tirée par les bras et les jambes pour me punir. À l’âge de 13 ans, tu m’interdisais de sortir de chez moi. À 15 ans, tu partais, sans dire au revoir. J’sais pas c’que tu faisais pis j’aime mieux pas savoir. À 16 ans, j’ai décidé d’aller au Centre jeunesse. Oui, à cause de toi. Tu m’as empêchée d’aller à l’hôpital. ALLÔ?! Quand t’es en dépression, me semble que c’est la bonne place. J’suis allée au CHUL, en psychiatrie. J’ai vécu l’inimaginable. Après ça, l’HDSC. Pis une tite famille d’accueil où j’suis restée quoi, deux heures?!?? Parce que je savais que c’était pas ma place. Tu m’as empêchée à nouveau d’avoir des soins et je t’ai demandée de partir parce que te voir me faisait mal. À 17 ans, le 21 avril 2016, j’suis revenue du Centre jeunesse. Pis c’est là que tout a dérapé. Tu m’as cloîtrée à la maison. Tu es devenu violente. Verbalement et psychologiquement. À 18 ans, tu me détruisais petit à petit. J’ai fait plusieurs séjours à l’hôpital à cause de toi. Tu m’as rendue malade. Je m’automutilais. Oui, je m’automutilais. Avec quoi? Des rasoirs, ben oui des rasoirs. Le sang qui coulait était la colère de toutes ces années que j’ai accumulée contre toi. J’ai déjà eu des plans suicidaires. À 19 ans, c’est devenu pire. Je m’automutilais. Encore et encore. Ça va être quoi quand j’aurai 20 ans?! Tu vas faire quoi de plus?

Tu m’accuses de détruire la famille alors que t’es l’unique responsable de l’avoir fait! Tu sais quoi? Tu ne m’as jamais désirée, tu mens! T’as désiré mon frère, qui est évidemment ton chouchou. Tu as favorisé a sa descente aux enfers aussi.

Ah oui et, t’as fait de moi, avec tout ce que j’endure, une femme forte 💪. Une femme qui veut désormais mordre dans la vie à pleine dents!♥️ Une femme qui n’arrêtera jamais d’aimer sa famille. Une femme qui ne va pas se laisser abattre. Une femme indépendante. Une femme au caractère bien trempé qui n’a pas froid aux yeux.

Bref, j’espère ne plus jamais te revoir.

Adieu maman.

Ta première fille.

La tentative de suicide de mon amie.💀

Mon amie est venue passer le congé chez nous. Son fameux congé d’essai, petite sortie d’entre les quatre murs de l’hôpital psychiatrique.

Aujourd’hui, désemparée et plus elle-même du tout, elle a fait l’irréparable. Elle a avalé 50 comprimés d’Effexor pour s’enlever la vie et s’est passée une corde autour du cou pendant que je téléphonais les secours.

À l’arrivée des secours, elle était à moitié consciente. Était toute coma. Elle a 45 ans. On n’a pas l’droit d’mourir à c’t’âge-là.

Ma meilleure amie est écœurée de la maladie et de ce que j’vis avec ma mère. Elle a même rédigé son testament.

Pourquoi c’est toi? Qui finit toujours dans ses bras. À supplier de pardonner, les gestes que t’as jamais posés.

Oui. Pourquoi elle? Pourquoi tu l’as détruite? Pourquoi tu la fais brailler? Pourquoi tu me fais honte? Pourquoi tu bois? Pourquoi t’es aussi méchante!

Son chum la bat. Il la contrôle, la manipule, la critique. Elle a des bleus partout à travers le corps. Les bras et les jambes sont le plus touchés.

Ma mère l’a détruite. Carrément. À chaque fin de semaine c’est pareil. J’suis écœurée.

Est à l’hôpital. On n’en sait pas davantage. Je suis tellement triste.

https://www.aqps.info/media/documents/Portrait_statistique2016_suicide_Quebec_INSPQ.pdf

https://www.cpsquebec.ca/

http://www.sosviolenceconjugale.ca/

Merci de votre soutien.🦋